Personnalisation son propre Robo-advisor : Cette solution permet

Personnalisation limitée : Les conseilsdes Robo-advisors sont résultés des questionnaires répondus par les clients.Cepandant, si ces questionnaires sont trop simples ou peu personnalisés, celapourra aboutir à des erreurs de conseil. En outre, les clients peut-être malinterprètent certaines questions s’ils n’ont pas la possibilité de lesclarifier avec un professionnel.

Non testé : LesRobo-advisors, et les technologies sur lesquelles ils sont construits, sontencore relativement récents et non testés. On ne sait pas comment ils vontcomporter dans des situations de marché extrêmement volatiles ou lors de krachsboursiers. Donc la confiance qu’on peut leur accorder sera inévitablementlimitée.

Possibilité de l’erreur de l’algorithme: Toutes les technologies peuvent avoir des bugs ou des problèmes qui peuventaffecter leur comportement. Si la programmation des Robo-advisors n’est pasbien écrite ou capable de gérer des multiples types de scénarios qui peuventapparaitre, cela pourra influencer leurs performances de long terme et conduireà des résultats inattendus.Ce sont des inconvénients importants à considérer.

Mais dans lamesure où la technologie s’améliore, la plupart de ces inconvénients devraientdisparaitre au cours du temps. Cependant, les Robo-advisors manquent unedimension humaine qui reste essentielle, tant dans la collecte des informationsdes clients que dans leur accompagnement dans un monde boursier perturbé.Comme on l’a dit précédemment, les Robo-advisors ne peuvent pasremplacer les conseillers de gestion d’actifs traditionnels, mais ils peuventles aider à améliorer leur travail et leur performance. On peut créer un modèlehybride en tenant compte les forces respectives des Robo-advisors et desconseillers humains : La connaissance profond des clients et lacompréhension fine de la contexte d’investissement des conseillers humains.La capacité d’analyse, de synthèse desdonnées et de calcul pour construire une stratégie d’investissement optimale.La création d’un tel modèle peut sefaire de trois manières : Développer un partenariat avec unRobo-advisor : Le partenariat permet de répondre rapidement aux tendance dumarché puisque sa mise en oeuvre nécessite peu d’investissement financier et dechangement organisationnel.  L’exemple leplus parlant est celui de Robo-advisor Betterment et Fidelity en 2014.

Best services for writing your paper according to Trustpilot

Premium Partner
From $18.00 per page
4,8 / 5
4,80
Writers Experience
4,80
Delivery
4,90
Support
4,70
Price
Recommended Service
From $13.90 per page
4,6 / 5
4,70
Writers Experience
4,70
Delivery
4,60
Support
4,60
Price
From $20.00 per page
4,5 / 5
4,80
Writers Experience
4,50
Delivery
4,40
Support
4,10
Price
* All Partners were chosen among 50+ writing services by our Customer Satisfaction Team

Cepartenariat permet aux conseillers de Fidelity d’avois accès aux plateforme enligne de Betterment afin d’aider leurs clients à définir leur objectif d’investissementet à construire un portefeuille composé d’ETF.Lancer son propre Robo-advisor : Cettesolution permet d’adapter son Robo-advisor à sa guise et en fonction de laclientèle type de la sociéte. Pourtant, elle nécessite un investissment importantainsi qu’un changement organisationnel de la sociéte sur certains domaines. Ily a Deutsche Bank  qui s’est lancé sonpropre Robo-advisor nommé Robin en Décembre 2017.

 Acquérir un Robo-advisor existant : Cettesolution permet d’élargir la base de clientèle de la société et d’éliminer unconcurrence potentiel. Cependant, le rachat reste un processus complexe. Ilfaut choisir parmi une grande nombre des Robo-advisors existant sur le marchéen identifiant leur clientèle, leurs possibilités de croissance, leurscapacités technologiques et surtout leur convenance à la structureorganisationnelle de la société. Cette solution est utilisée par Goldman Sachsqui a acquis le Robo-advisor Honest Dollar en Mars 2016.La plupart des exemples concerne les Etats-Unis puisque c’estsur cette zone géographique que le marché des Robo-advisors est le plus mature,mais la tendance est la même en France : Suravenir a conclu un partenariat avecYomoni, Generali avec Advize, Spirica avec Fundshop.Dans la mesure où la technologie s’améliore, les conseils d’investissement desRobo-advisors deviendront de plus en plus sophistiqués au cours du temps.L’amélioration des questionnaires des clients et d’autres processusd’intégration et de surveillance améliora la capacité des Robo-advisors àévaluer la tolérance au risque, la tendance comportementale et la complexitépatrimoniale des individus, conduisant à une gestion optimale de portefeuille.